Le greenwashing et la mode éthique

Le vert n’a jamais autant été à la mode !

Suite à l’évolution considérable du secteur de la mode éthique et à la prise de conscience d’un grand nombre de consommateurs, certaines marques présentes bien avant tout cela font évoluer leur axe de communication pour elles aussi être à la mode !

L’enseigne McDonald qui troque son emblématique logo rouge pétant pour un vert écolo ça ne te dit rien ?

 Bref, vous l’aurez compris, aujourd’hui on vous parle du greenwashing.

Les secrets d’une vraie mood gurlz pour devenir une détective anti-greenwashing et savoir de quoi il faut se méfier !


L’envie de suivre l’engagement des jeunes marques responsables

Dans le monde de la slow fashion les marques écoresponsables se doivent d’être fidèles à leurs valeurs et transparentes auprès de leur communauté. Voyant le succès naissant et prometteur de ce secteur, certaines marques vont alors revêtir un « green mask » sans revoir réellement leurs engagements écologiques ou encore la composition de leurs produits. De là est né le greenwashing.

En bref, le greenwashing consiste à donner l’impression d’être écoresponsable sans l’être réellement.

Vous pensez peut-être que c’est impossible de montrer qu’on est écoresponsable sans l’être réellement alors voici quelques petites techniques utilisées par certaines enseignes :

  • Changer son packaging pour jouer sur les couleurs naturelles comme le vert ou le marron.
  • Afficher des slogans écolos faisant ressortir des valeurs que le produit ne représente pas du tout.
  • Jouer sur un champ lexical green, choisir des mots comme « naturel » « bio »…

Devenir la pro de la mode écoresponsable ! Vêtement recyclé ou pas ?

De quoi faut-il réellement se méfier ?

Pour commencer, je suppose que vous avez déjà toutes entendu parler du Made in France ? Pour soutenir des commerçants locaux ? Et bien parfois pas vraiment.

Le problème de l’appellation Made in France est qu’elle n’est pas vraiment contrôlée, ni même contraignante.

Pour pouvoir dire de son produit qu’il est Made in France il suffit qu’au moins 50% de son prix de revient unitaire soit acquis en France. Donc, s’il est produit à l’autre bout du monde, mais que l’étiquette est cousue en France, ça fonctionne…

Il est donc compliqué voire impossible de distinguer un produit réellement fabriqué en France, d’un produit dont une infime partie de sa production est réalisée en France. L’appellation Made in France peut alors prêter à confusion et donner l’image d’un produit respectueux de l’environnement et local.

Par exemple, dans le milieu de la lingerie, on retrouve très souvent le terme « Lingerie française », mais cela ne signifie pas forcément lingerie éthique.

Une marque éthique se distingue alors par sa transparence, elle n’a rien à cacher ! 

Tu as flashé sur un ensemble de lingerie en dentelle mais tu n’as pas d’information sur le lieu de production du produit ? Sur la provenance des matières ? Sur la composition des matières premières ? Mais la petite étiquette Made in France te met le doute ? Le greenwashing commence… 

L’avantage chez Mood Paris, c’est que nos ensembles de lingerie, comme par exemple notre soutien-gorge en dentelle sans armature Mardi Busy, sont en matières recyclées ! Et en plus c’est garanti Made in Europe alors plus besoin de douter ;)

Comme avec le Made in France, le Made in Europe peut parfois être trompeur. Par exemple une marque utilisant du Coton BIO peut s’approvisionner au Pakistan, le faire tisser au Bengladesh et enfin assembler le produit en Europe.

Au final le produit sera Made in Europe mais il aura fait le tour du monde. L’empreinte carbone due à l’émission de CO2 sera alors très élevée et pas vraiment écologique. 

Chez Mood Paris on a voulu éviter tout ça et réduire au maximum notre empreinte carbone, alors, notre nouvelle collection est 100% Made in Europe.

Nos tissus proviennent d’Italie et sont issus de déchets récupérés dans la mer Méditerranée par une association basée en Espagne.

Enfin, nos ensembles sont assemblés dans une petite usine de fabrication au Portugal.

 

Nouvelle collection de lingerie Mood Paris

 

Le secteur des cosmétiques est également très touché par le greenwashing. Pour faire un petit test, vous pouvez vous rendre au rayon shampoings de votre supermarché. Vous verrez que de nombreuses marques jouent sur la couleur de leur packaging et sur les mots qu’ils utilisent mais lorsqu’on regarde simplement la composition, c’est loin d’être naturel.

 

Les collections écoresponsables d’H&M et Asos sont-elles vraiment responsables ?  

Si une marque faisant habituellement de la fast fashion lance une collection dite « green » c’est juste pour suivre la tendance et masquer les apparences.

Une marque de fast fashion ne peut être considérée comme « un peu plus écolo » alors qu’elle pollue autant.

Être éthique d’une moitié et polluante de l’autre, ce sont deux choses qui ne vont pas ensemble. Ici le but est tout simplement de porter l’attention des consommateurs sur la collection écoresponsable pour qu’ils en oublient le reste.

 

Pour conclure les gurlz je pense que dans le monde de la slow fashion le mot d’ordre est « transparence ». Vous l’aurez compris, il est très compliqué en tant que consommateur de savoir si les marques respectent vraiment le discours qu’elles tiennent. La transparence d’une marque permet ainsi d’avoir confiance en elle et en ses valeurs.

Chez Mood Paris nous avons décidé d’être transparentes avec vous ! On a écrit un article qui vous explique TOUT sur les processus de création de nos produits juste ici ;)


Laisser un commentaire